vin, rouge, blanc, bio

_» Que choisir ?

Ou comment le boire ?

    L'acquisition d'un vin se fera en fonction de sa destination. Le consommateur désireux de devenir amateur s'orientera sur ces quelques principes de base, dont la liste n'est bien évidemment pas exhaustive.

le vin quotidien

    choisir un vin souple, friand avec quelque caractère: le Sud en regorge: Côtes du Rhône, Languedoc, ou encore les     vins de cépage gamay (Touraine, Beaujolais). Voir rechercher par type.

le vin du dimanche
  
    ou pour des amis choisis. Le repas étant plus recherché, un vin bien adapté s'impose. Un vin blanc sec et fruité pour les crustacés et poissons grillés, un vion blanc sec et ample pour les mêmes en sauce et un vin rouge rond, structuré pour les viandes rouges ou blanche et volailles. Les plats de viande plus relevés demanderont un vin rouge puissant et charpenté.
Voir rechercher par type.

le vin de fête

    la fête est un dimanche avec un petit plus: une bouteille plus rare, plus raffinée,...  Attention de ne pas conserver un vin trop longtemps pour une occasion qui finira peut-être par ne pas se présenter avant que le vin n'aie plus rien à vous offir...
   
le budget

    question très personnelle. L'étiquette ne révèle que les renseignements légaux et l'Appellation d'Origine Contrôlée ne vous informe pas des qualités propres à chaque vigneron ! Soyez prudents: l'exigence conduit à la confiance.
   

à table

    quelques accords (liste non limitative)  -  voir aussi Les cépages

    à l'apéritif

       l'apéritif, par défintion, ouvre l'apétit. Choisissez un vin blanc, sec, vif, un Champagne (de la Côte des Blancs), un mousseux (Crémant)
. Voir rechercher par type.

    en entrée

       les poissons, crustacés, coquillages s'accomodent volontiers de vins blancs secs fruités, vifs ou amples, suivant le type de préparation (carpaccio, vapeur, grillé ou en sauce). Préférez pour le foie gras un vin moelleux aux liquoreux (grands vins de cépage chenin en Loire ou vins de Vendanges Tardives)

    le plat principal

       les viandes rouges roties s'allient remarquablement aux classiques (Bordeaux, Bourgogne, grands vins de la Vallée du Rhône), mais s'associent volontiers aux vins rouges de Loire, de Provence et du Languedoc. Ne pas négliger le Nouveau Monde avec une large gamme de vins gustativement en concurrence directe avec les traditionnles vins français. Cette dernière remarque vaut aussi pour des pays proches, l'Italie, l'Espagne.
Voir rechercher par type.

       le gibier façon "moderne" ne s'encombre plus de sauces riches, et s'accomode des mêmes vins suivant la préparation (le chevreuil est une viande rouge, ne l'oublions pas !)
Voir rechercher par type.

    les fromages

       tout un programme. Il est difficile d'associer un seul vin à un plateau de fromages. La plupart d'entre eux écrasent les vins rouges, même les meilleurs. Un fromage de chèvre acceptera volontiers un vin blanc de cépage sauvignon, le munster un gewurztraminer. Un grand vin blanc de cépage chardonnay (Bourgogne) résistera aux fromages qui restent dans une registre empreint de finesse, sans maturation excessive. Quant aux bleus... Essayez les Banyuls, les liquoreux... 
Voir rechercher par type.

    le dessert

       voici l'heure des vins moelleux et liquoreux. Ou un vin de Banyuls avec le chocolat. Et pourqui pas un vin de Rivesaltes ?
Voir rechercher par type.

   

la cuisine exotique

    le Nouveau Monde (Australie et Nouvelle-Zélande) orienté économiquement vers les marchés asiatiques, offre une production très adaptée à une cuisine de caractère exotique, c'est-à-dire non européenne. Les vins blancs (sauf les vins de chardonnay élevés en fûts de chêne français) accompagnent merveilleusement une cuisine riche en arômes et épices diverses, les vins rouges (sauf les pinots noirs et certains cabernets/merlots également élevés en fûts de chêne français) s'accommodent volontiers de ce même type de saveurs. Voir rechercher par Région.















_» Photos